Mon compte

Association des Rencontres Médicales Pluridisciplinaires

Nos programmes DPC

(A l'Ile Maurice, le Vendredi 22 novembre 2019) Le malade diabétique et son médecin : Comment coordonner sa pratique avec celle des autres professionnels de santé ?

S'inscrire à ce parcours de DPC

ORGANISATEUR - MODERATEUR :
Dr Jean-Joseph FERRON (Médecin Généraliste - Carquefou)

EXPERT :
Médecin Généraliste (Expert en diabétologie)

 

LIEU :

ILE MAURICE, Le Dinarobin Beachcomber, Le Morne

  

  

Justification et intention générale de la démarche DPC

En 2011, plus de 3 millions de personnes étaient traitées pour diabète en France, soit 4,6 % de la population. La prévalence du diabète ne cesse d’augmenter : sur ces dix dernières années, le nombre de personnes traitées pour diabète a augmenté de 5,4 % par an en moyenne. Le diabète de type 2 (DT2), le plus fréquent, représente 92 % des cas de diabète traité. Le DT2 est facteur de risque cardiovasculaire (RCV) majeur ; il double le risque de mortalité cardiovasculaire, la principale cause de mortalité des patients DT2 restant l’infarctus du myocarde (IDM).

La prise en charge du DT2 s’articule autour de deux grands axes : médicamenteux et hygiéno-diététique. Cette dernière repose sur l’éducation thérapeutique du patient (ETP) et s’inscrit dans le parcours de soin (Code de Santé Publique). L’ETP vise à lui faire acquérir, en lien avec son entourage, des compétences avec pour objectif de le rendre plus autonome. Elle facilite l’adhésion aux traitements prescrits, améliore la qualité de vie, prévient les complications évitables et permet au patient de vivre au quotidien avec sa maladie. Cependant les cas de non-observance des patients vis-à-vis des prescriptions médicales sont nombreux. 

De nombreuses études ont montré que l’adhésion thérapeutique dans les maladies chroniques était loin d’être optimal. Entre 30 et 70% des patients prennent mal, voire arrêtent leur traitement. Plus que d’information, le malade a besoin d’apprendre à gérer son traitement. Cela est particulièrement vrai pour le diabète. Différents modèles explicatifs de ces comportements ont été décrits. C’est tout l’enjeu de l’éducation thérapeutique du patient diabétique : se conformer à la prescription, respecter certaines règles de vies susceptibles d’en favoriser les effets ou de ne pas les contrer. C’est lui l’acteur principal des changements dont il pourra attendre des bénéfices. Le thérapeute, dans son sens le plus large incluant les différents spécialistes concernés, devient un accompagnateur pour l’aider à installer ces changements dans sa vie quotidienne, à les pérenniser, et à les enrichir. Cet accompagnement dans la duréenécessite une bonne coordination des différents spécialistes en lien avec le médecin  traitant pour harmoniser cette prise en charge en fonction des différentes contraintes et difficultés rencontrées en pratique.

Cette formation pluridisciplinaire de 1 journée (7 h) est basée sur les recommandations de l’HAS de 2013 avec le regard critique indispensable pour mettre en place une stratégie individualisée avec les grands principes d’éducation thérapeutique appliqué au patient diabétique.

 

Objectifs de la démarche DPC :

L’objectif général vise à améliorer la prise en charge pluridisciplinaire du patient diabétique par une meilleure coordination des différents spécialistes concernés (médecin généraliste, diabétologue, cardiologue, ophtalmologiste, néphrologue…). Il s’agit de mieux organiser les soins par une collaboration efficace et le partage de l'information entre le médecin généraliste et ses correspondants spécialistes.

A l’issue de cette formation, le médecin devra être capable de :

  1. Se référer aux recommandations actuelles sur le diabète de type 2 
  2. Analyser et critiquer ces recommandations et principales publications et essais cliniques
  3. Communiquer et collaborer avec son ou ses correspondants de manière efficace
  4. Mettre en place une éducation thérapeutique visant à appliquer les recommandations à son patient diabétique dans un contexte singulier

 

Déroulé du programme  (1 jour) :

PHASE 1 : Recueil des attentes et des pratiques

Avant la formation présentielle, on demande au médecin inscrit à la formation de remplir un questionnaire sur ses attentes et de sélectionner si possible dans son fichier 2 dossiers de patients diabétiques dont la prise en charge s’avère difficile. On lui demande de faire une analyse des différents facteurs expliquant, de son point de vue, les difficultés qu’il rencontre avec les questions qu’il se pose face à cette situation (questionnement guidé à l’aide d’un certain nombre d’items proposés). Ces dossiers serviront de matériau pour les ateliers de la formation présentielle. Ce questionnaire sera à adresser à l’ARMP 15 jours avant la formation présentielle afin de faire la synthèse des attentes qui sera restituée en plénière d’accueil. 

PHASE 2 :

Le médecin participe à la formation présentielle de 2 demi-journées organisées par l’ARMP :

  • Une 1èredemi-journée: le global (dépister, évaluer, surveiller). Analyse des pratiques des médecins des différentes spécialités en lien avec les recommandations officielles et leurs éventuelles critiques par rapport à l’exercice de chaque spécialité. A partir d’une situation clinique et la déclinaison de questions permettant d’exposer les différents points de vue et les difficultés de prise en charge des patients et de la coordination des différents spécialistes. On s’intéresse dans cette 1èrepartie à la maladie d’un point de vue général dans son aspect biomédical.
  • Une 2èmedemi-journée: le particulier (motiver, changer) : c’est la mise en application des recommandations à un patient singulier dans un contexte particulier. Avec une analyse des spécificités et des difficultés de chaque spécialité et la bonne coordination pour une prise en charge individualisée. Cette partie axée sur le malade a pour objectif de mettre en avant les difficultés d’application dans la pratique et la mise en place d’une éducation thérapeutique du patient pour faire du « sur mesure » adapté à chacun.

PHASE 3 : Évaluation de la formation

  • Évaluation globale de la démarche DPC à l’aide du questionnaire rempli par le participant
  • Restitution des grands messages à retenir pour la pratique

 

INSCRIPTION auprès de  :


Elise CARVER au 01 55 77 12 37
e.carver@armp-asso.fr
 
Pour toute question, l'ARMP est à votre disposition à partir de l'adresse dpc@armp-asso.fr

 

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

      Sur le diabète de type 2 :

  1. HAS –Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2 – Recommandations – janvier 2013
  2. Bibliomed n° 372 -3 février 2005 -Faut-il prescrire des statines à tous les diabétiques ? 
  3. Bibliomed n°490 du 24 janvier 2008-Quel exercice pour le diabète de type 2 ? 
  4. Bibliomed n°500 du 3 avril 2008-Metformine : antidiabétique oral de référence 
  5. Bibliomed n°547 du 28 mai 2009-Quel taux d’HbA1c viser chez le diabétique de type 2
  6. Bibliomed n°702 du 3 avril 2008-Faut-il faire un ECG annuel en cas de diabète asymptomatique ?
  7. Bibliomed n°722 du 14 novembre 2013- Hypertension artérielle et diabète de type 2 : prudence et retenue !
  8. Bibliomed n°772 du 19 février 2015- Faut-il doser l’hémoglobine glyquée ?
  9. Bibliomed n°788 du 17 septembre 2015- Dépistage du diabète : une illusion ?
  10. Bibliomed n°789 du 1eroctobre 2015 –Diabète de type 2 : le paradoxe de l’obésité
  11. Bibliomed n°793 du 5 novembre 2015 – Prédiabète : quelle prise en charge ?
  12. Bibliomed n°805 du 4 février 2016 – Régime méditerranéen : quels bénéfices pour les diabétiques de type 2 ?
  13. Bibliomed n°820 du 2 juin 2016 – Hope-3 : faut-il croire tout ce qu’on nous dit ?
  14. Bouhanick B. – Nouveautés dans le traitement du diabète de type 2- les recommandations HAS 2013 etses points généraux. Une nouvelle classe thérapeutique : les gliflozines – Médecine,  mai 2014
  15. Boissel J.P. – Diabète de type 2 : ce qui aurait dû être un débat-Médecine, novembre 2014
  16. CollectifTherapeutics Initiative Universitéde Colombie Britannique, Canada- L’approche courante « glucocentrée » de la gestion du diabète de type 2 est-elle erronée ?- Médecine, avril 2017
  17. Gerson M. – Nouveaux hypoglycémiants injectables pour le diabète de type 2- Première partie : les insulines basales- Médecine, octobre 2017
  18. Grimaldi A. Réponse à «Recommandations pour le diabète de type 2 : innovation ou recyclage hasardeux ? Médecine, mai 2014 », Médecine, septembre 2014
  19. Le Noc Y.- Diabète de type 2 : une démarche centrée sur le patient- Médecine, octobre 2016
  20. Vallée J.P., Le Noc Y. – Recommandations pour le diabète de type 2 : innovation ou recyclage hasardeux ? Médecine, mai 2014

    Sur le risque cardiovasculaire
  1. Bibliomed n°779 du 23 avril 2015-Diabète de type 2 : risque cardiovasculaire et activité physique
  2. Bibliomed n°827 du 22 septembre 2016 –Dyslipidémies et RCV en prévention primaire : peut-on suivre les reco ?
  3. Bibliomed n°831 du 20 octobre 2016-Risque cardiovasculaire : comment prendre une décision avec le patient ?

    Sur l’éducation thérapeutique
  1. Bibliomed n°413 du 9 février 2006-Peut-on, et comment, changer les comportements à risque ?
  2. HAS – Education thérapeutique du patient : définition, finalités et organisation- 2007
  3. HAS – Education thérapeutique du patient : comment la proposer et la réaliser ?2007
  4. Elgraby F.Éducation thérapeutique, rôle dans la prise en charge d’une maladie chronique : exemple du diabète et perspectives d’application dans le domaine cardiovasculaire- mtc 2006
  5. Foucaud J., Bury J. A., Balcou-Debussche M., Eymard C . Education thérapeutique du patient- Modèles, pratiques et évaluation- inpes éditions – 2010 (412 pages)
  6. Fournier C., Naiditch M., Frattini M.O.-Comment les médecins généralistes peuvent-ils contribuer à un accès plus équitable à l’éducation thérapeutique ? Médecine, juin 2018
  7. Rosselet P., Hagon-Traub I., Burnand B. -Education thérapeutique du patient à l’autogestion du diabète. Prise en charge multidisciplinaire du diabète : recommandations pour la pratique clinique-Rev Med Suisse 2014- avril 2017
  8. Ruiz J. L’éducation thérapeutique du patient diabétique revisitée- Rev Med Suisse 2014
  9. Ruiz J., Philippe J. - Prise en charge du diabète et réseaux médicaux : est-ce la solution ?- Rev Med Suisse 2011
  10. Saval A- Education thérapeutique du patient diabétique en médecine générale- Médecine, décembre 2018
  11. Bibliomed n°530 -22 janvier 2009-Education du patient : « nouvelle » approche de la médecine ?
  12. Bibliomed n°532 -5 février 2009–Le médecin « éducateur » du patient ? 
  13. Bibliomed n°537 -12 mars 2009-Education du patient : le Desease Managementest-il la réponse ? 
  14. Bibliomed n°634 -15 septembre 2011-Que vient faire « l’éducation » dans le champ de la santé ?
  15. Bibliomed n°642 -10 novembre 2011–L’éducation thérapeutique du patient et le médecin généraliste 2011
S'inscrire à ce parcours de DPC