Mon compte

Association des Rencontres Médicales Pluridisciplinaires

Nos programmes DPC

(A Prague, Report à Mars 2021) "L'obésité : la diététique et le psychologique. L'importance de la communication du médecin traitant avec son patient obèse"

S'inscrire à ce parcours DPC

 

ORGANISATEUR - ANIMATEUR :
Dr Jean-Joseph FERRON (Médecin Généraliste - Carquefou)

ANIMATEUR : 
Corinne BACCHETTA (Médecin Généraliste - Expert en Nutrition)

ANIMATEUR : 
Alain FONTAINE (Psychotérapeute)

LIEU :
HOTEL AMBASSADOR - ZLATA HUSA - PRAGUE

Attention : Ce programme est reporté à Mars 2021, compte tenu des circonstances sanitaires actuelles et du faible nombre de participants au Congrès IFDA adossé à la formation DPC  

 

Qui ne s’est pas senti impuissant, désarmé face à son patient obèse qui ne maigrit pas ou qui rechute, fait le yo-yo ? Pourtant vous pensez agir selon les recommandations. Alors pourquoi ? N’y a-t-il pas un profil psychologique particulier du patient obèse ? Comment expliquer nos échecs ? Comment agir sur les 2 leviers daction : mesures hygiéno-diététiques (MDH) et abord psychologique ? Comment améliorer notre communication pour accompagner notre patient et l’amener à un résultat stable ?

Cest tout l'enjeu de ce DPC, adossé au congrès IFDA de Prague sur le thème du Covid-19 auquel les participants sont invités à participer à l’issue de la formation. 

 

RESUME ET CONTEXTE DE L'ACTION DPC

On qualifie d’épidémie mondiale le phénomène de l’obésité dont la progression rapide souligne le caractère multifactoriel et les difficultés de l’approche thérapeutique. Parmi ces facteurs, on en relève 3 qui sont importants et relèvent d’une prise en charge adaptée : la nutrition avec la diététique à laquelle on pense en premier, mais aussi le profil psychologique de ces patients qui mettent régulièrement en échec le thérapeute et enfin et peut-être surtout la prévention qui doit se situer très en amont puisque l’obésité infantile est devenue un problème majeur. 

En effet, en France, un enfant sur cinq est en surpoids (1,7 million) et 3,5% sont en situation d'obésité (450.000). Dans la population générale, ces chiffres s'élèvent respectivement à 30% et 15%. Chaque année, 5,6 milliards d'euros sont déboursés par l'État pour le traitement des patients, soit 4% des dépenses de santé. 

Ainsi, en 2006, 18 % des enfants âgés de 3 à 17 ans (16 % des garçons et 19 % des filles) sont en surpoids ou obèses, dont 3 % des garçons et 4 % des filles classés comme obèses (InVS, 2006). Cependant, une stabilisation de cette prévalence a été récemment observée chez les enfants de 5-6 ans entre 2000 et 2005 (Drees, 2010). Les données traduisent aussi de fortes inégalités sociales et une plus forte prévalence de l’obésité dans les familles modestes. 

L’obésité est multifactorielle : son développement repose sur des facteurs biologiques, comportementaux et environnementaux (offres alimentaires et en activité physique, marketing alimentaire, etc.). On considère aujourd’hui que c’est plus l’interaction entre ces facteurs et non un seul d’entre eux, qui va entraîner l’apparition de l’obésité.

Le rôle du praticien de ville est capital. Or les médecins semblent désarmés face à ce problème. En effet, dans une étude transversale réalisée en 2014 dans 4 pays d’Europe sur l’obésité de l’enfant, 1 médecin sur 3 seulement se sent compétent en France et en Italie.  Ils se sentent impuissants alors qu’ils sont convaincus de l’importance de leur rôle de médecin de 1èreligne.  Ce même sentiment d’impuissance et d’échec se retrouve dans la prise en charge de l’obésité de l’adulte. Pourquoi ? Existe-t-il un profil particulier du patient obèse ou l’obésité entraine-t-elle des conséquences psychologiques ? N’y aurait-il pas là des explications aux difficultés de prise en charge et ses nombreux échecs ?

Il faut-il agir sur 2 leviers d’action : les mesures hygiéno-diététiques (MDH) qui sont essentielles et l’abord psychologique tant dans la compréhension des patients obèses que la mise en place d’une psychothérapie rendant plus efficiente les MHD.

OBJECTIFS

L’objectif général vise à l’acquisition par le médecin généraliste des connaissances nécessaires à la prévention et la prise en charge de l’obésité de l’adulte et de l’enfant.

Obésité de l’enfant et adolescent : prévenir et traiter

Déterminer quels sont les risques de l’obésité infantile
Repérer précocement les signes d’alerte et de poser le diagnostic d’obésité chez l’enfant
Repérer les comportements inappropriés dans l’alimentation au cours de la petite enfance
Analyser les représentations des différents acteurs sur l’obésité infantile (l’enfant, les parents, le médecin)
Analyser et prendre en compte l’aspect psychologique des différents acteurs dans la systémie familiale
Rechercher les facteurs de risques et les comorbidités
Prendre en charge et accompagner l’enfant obèse

Obésité de l’adulte

Rechercher les facteurs de risques et les comorbidités
Prendre en charge et accompagner l’adulte obèse
Analyser les échecs de la prise en charge
Analyser et prendre en compte l’aspect psychologique
Mettre en place une éducation thérapeutique avec les outils nécessaires et les aides d’accompagnement (diététique, physique et psychologique)


DEROULE DU PROGRAMME (1,5 jour) :

Le processus pédagogique de cette formation est construit en 3 temps :

  • Un temps de découverte des différents aspects de l’obésité (enfant, adolescent, adulte) et des questions que les participants se posent, en particulier à partir des dossiers de leurs patients et la mise en œuvre d’autres méthodes pédagogiques
  • Un temps d’apport des connaissances sur l’obésité et les réponses aux questions posées par les participants avec les propositions de prise ne charge sur les 2 axes choisis dans cette formation : les mesures hygiéno-diététiques (MHD) et l’abord psychologique
  • Un temps de mise en application des connaissances articulées sur les questionnements des participants.

L’ensemble de ce processus pédagogique doit permettre aux participants d’acquérir et de conjuguer les différents domaines de connaissance que sont le savoir, le savoir-faire et le savoir-être. 


PHASE 1 : AVANT LA FORMATION

Avant la formation présentielle, il est demandé à chaque participant de :

  • Sélectionner deux dossiers patients : un dossier concernant un enfant diagnostiqué comme obèse et un dossier d’adulte, 
  • Faire une analyse à l’aide d’un questionnaire qui leur sera adressé avant la formation,
  • Formuler les questions qu’ils se posent sur les différents aspects de la prise en charge. 

Ces dossiers seront la matière des travaux d’atelier lors de la formation présentielle.

PHASE 2 : FORMATION PRESENTIELLE (10h)

3 séquences différentes correspondant chacune à une demi-journée:

  1. Première séquence : l’obésité de l’enfant et l’adolescent 
  2. Deuxième séquence : l’obésité de l’adulte 
  3. Troisième séquence : mise en application des connaissances (obésité de l’enfant et de l’adulte).

La formation débute à 9h00 par une plénière d’accueil et de présentation : objectifs, programme, méthodes, intervenants, présentation des participants et recueil des attentes (30’)

1. SEQUENCE 1 (matinée J1) : l’obésité de l’enfant et de l’adolescent 

Les signes d’alerte, le rôle des parents, la part du psychologique, la prise en charge avec les mesures hygiéno-diététiques.

Objectifs : 

  • Analyser sa pratique et formuler les questions 
  • Utiliser les outils diagnostic 
  • Dépister : quand et comment ?
  • Evaluer 
  • Traiter 
  • Accompagner 

Méthode et contenu :

  1. Atelier(1h00) (9h30-10h30)

Le but de cet atelier est de faire une analyse de pratiques des participants sur leur manière d’appréhender l’obésité infantile dans ses différentes composantes (diagnostic, prévention, prise en charge, etc.). Deux groupes sous la conduite d’un animateur. Chaque participant expose 1 situation clinique vue dans sa pratique avec son analyse et les questions qu’il se pose. Débat avec les autres participants. Synthèse des différentes questions.

  1. Plénière (1h15) (10h45 à 12h00): restitution du travail de groupe avec la synthèse des discussions. Commentaires des 2 experts et apport de connaissances sur les données épidémiologiques, le dépistage (quand et comment) et les signes d’alerte, les outils diagnostiques, l’évaluation, la recherche des causes et des comorbidités, le rôle des parents, les mesures hygiéno-diététiques avec ses spécificitéschez l’enfant et l’adolescent, les aspects psychologiques et la prise en charge.

  2. Représentations et croyances (1h00) (12h à 13h00). Utilisation de l’abaque de Régnieravec diverses propositions sur l’alimentation et les erreurs commises, les croyances et les représentations et les conséquences de l’obésité infantile. On demande aux participants de voter sur des propositions suivies de la validation et des commentaires des experts.

  3. En fin de séquence : restitution des grands messages

2.   SEQUENCE 2 (après-midi J1) : l’obésité de l’adulte  

Les mesures hygiéno-diététiques, les facteurs de risque.

Le psychisme de la personne obèse (votre cerveau vous fait-il grossir ?) : le fonctionnement de la psyché humaine, les liens entre l’obésité et le psychisme, clés de compréhension sur la composante psychique de l’obésité (stress, peurs, dépression, agressivité).

Objectifs : 

  • Analyser sa pratique et formuler les questions 
  • Utiliser les outils diagnostic 
  • Rechercher les facteurs de risques et les comorbidités
  • Prescrire les mesures hygiéno-diététiques adaptées au patient 
  • Analyser les échecs de la prise en charge
  • Analyser les représentations du patient sur l’obésité et sur les règles hygiéno-diététiques 
  • Analyser le profil psychologique du patient et prendre en compte l’aspect psychologique dans la prise en charge
  • Mettre en place une éducation thérapeutique avec les outils nécessaires et les aides d’accompagnement (diététique, physique et psychologique)

Méthode et contenu :

  1. Atelier(1h00) (14h15-15h15)

Le but de cet atelier, comme le matin pour l’enfant, est de faire une analyse de pratiques des participants sur leur manière d’appréhender l’obésité de l’adulte dans ses différentes composantes (diagnostic, prévention, prise en charge, etc.). Deux groupes sous la conduite d’un animateur. Chaque participant expose 1 situation clinique vue dans sa pratique avec son analyse et les questions qu’il se pose. Débat avec les autres participants. Synthèse des différentes questions.

  1. Plénière (1h): restitution du travail de groupe avec la synthèse des discussions. Commentaires des 2 experts.

Apport de connaissances : 

  • sur les données épidémiologiques chez l’adulte, l’évaluation des risques avec la recherche des causes et des comorbidités, les mesures hygiéno-diététiques chez l’adulte. (15h15 à 15h45)
  • Sur les aspects psychologiques : le fonctionnement de la psyché humaine, les liens entre l’obésité et le psychisme. (16h00 à 16h30)
  1. Plénière/atelier (1h00) (16h30-17h30) : clés de compréhension de la composante psychique de l’obésité (stress, peurs, dépression, agressivité) : réflexion en 4 sous-groupes de 5 (selon le nombre de participants) sur une base de questions que les médecins se posent sur leurs patients et sur eux-mêmes. Travail interactif avec l’expert psychothérapeute.
  2. En fin de séquence : restitution des grands messages

3.   SEQUENCE 3 (matinée J2) : mise en application  

Cette séquence est une mise en application des apports de la première journée est articulée aux questions posées par les participants dans les ateliers sur leurs dossiers. 

Objectifs : 

  • Comprendre et accompagner la personne obèse
  • Accompagner l’enfant et ses parents tout au long de la prise en charge
  • Définir le rôle du médecin traitant
  • Mettre en place une éducation du patient et/ou des parents sur le plan diététique, psychologique et physique
  • Coordonner la prise en charge multidisciplinaire

Méthodes pédagogiques et contenu : mises en situation et construction d’un algorithme décisionnel 

  • Comprendre et accompagner la personne obèse (adulte et enfant) : (1h) (8h45 à 9h45): retour sur les dossiers de patients et mises en situation (jeux de rôle) avec ces questions : A quoi s’intéresser ? Comment comprendre ? Et que comprendre ? Que proposer ?
  • Les étapes de l’accompagnement (nutritionnel et psychologique) : La demande ou la plainte, la motivation, la compréhension, la prise de conscience, les attentes du patient, la déculpabilisation…
  • Mise en situation (jeux de rôle) (60’’) (9h45 à 10h45)
  • Construction d’un algorithme ou protocole d’accompagnement d’un patient obèse (30’) (11h00 à 11h30)

 

RENSEIGNEMENTS & INSCRIPTION, auprès de :

Christine POLLET au 01 45 23 96 16
c.pollet@armp-asso.fr

ATTENTION, places limitées

Toute inscription sera prise en compte à réception d'un chèque de caution (300,00 € à l'ordre de l'ARMP)
à adresser à : ARMP, 42 rue Monge, 75005 PARIS

 

REFERENCES BiBLIOGRAPHIQUES : 

  1. Bibliomed 217 - La consommation de boissons sucrées chez l’enfant est-elle responsable d’obésité ?
  2. Bibliomed 482 -Médecins et patients face à l’obésité
  3. Bibliomed 509- Obésité de l’enfant : quels risques à l’âge adulte 2008
  4. Bibliomed 514 –Obésité : comportements et représentations 2008
  5. Bibliomed 898 - Quel parcours après chirurgie bariatrique de l’adulte ? 2018
  6. Bibliomed 901-Chirurgie bariatrique : les indications sont-elles toujours pertinentes ?
  7. L’enfant à risque d’obésité et son médecin -Revue Médecine- octobre 2005 (Compilation des articles Bibliomed : Bibliomed 349 - Comment mieux repérer les obésités débutantes de l’enfant ? Bibliomed 350- Quels sont les facteurs d’obésité infantile ? Bibliomed 351 - Enfant obèse : que faire pour perdre du poids ? Bibliomed 352 - Comment parler de l’obésité avec un enfant et sa famille ?)
  8. Obésité de l'adulte L'approche complexe et difficile d'une véritable « épidémie »-Revue Médecine- février  2008
  9. Obésité de l’enfant :un petit peu mieux en 2014…-  Revue Médecine- décembre 2014 (Compilation des articles Bibliomed : Bibliomed 743 – Obésité de l’enfant : quel rôle pour le médecin généraliste ? Bibliomed 745 -Obésité de l’enfant : le rôle déterminant du salé et du sucré…Bibliomed 747- Obésité de l’enfant : quelles conséquences pour la santé ?)
  10. Les aspects psychosociaux de l’obésité chez les enfants et les adolescents – Société canadienne de pédiatrie – 2012
  11. Obésité de l'adulte Quelle aide « médicale » ? Revue Médecine – octobre 2008
  12. Repérer l'enfant à risque d'obésité en médecine générale -Revue Médecine – novembre 2009
  13. L'obésité de l'enfant est-elle « affaire de généraliste » ? Revue Médecine – novembre 2009
  14. Le médecin généraliste et l'obésité de l'enfant. Une enquête d’opinion auprès des médecins généralistes aquitains- Revue Médecine – mars 2010
  15. Qu'est-ce que manger ? Obésité de l'enfant et premiers liens : comprendre pour aider les jeunes parents- Revue Médecine – mai 2014
  16. Le corps obèse et la tyrannie de l’idéal du corps Revue Médecine –septembre 2018
  17. Chirurgie de l’obésité en France : la qualité de la prise en charge est-elle toujours au rendez-vous ? Revue Médecine –novembre 2019
  18. HAS critères de qualité surpoids et obésité de l’enfant et de l’adolescent-suivi septembre 2013 –https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1651849/fr/criteres-de-qualite-surpoids-et-obesite-de-l-enfant-suivi– 
  19. HAS Surpoids et obésité de l’enfant et de l’adolescent : synthèse de la recommandation - sept 2011 – https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1100689/fr/surpoids-et-obesite-de-l-enfant-et-de-l-adolescent-synthese-de-la-recommandation
  20. PROBLÈMES D'OBÉSITÉ ET DE SURPOIDS - Gérard Vallat -Institut français d'analyse transactionnelle - https://www.cairn.info/revue-actualites-en-analysetransactionnelle-2008-3-page-34.htm
  21. Profil psychologique du patient obèse -  Giusti M. Panchaud -Rev Med Suisse 2007

 

S'inscrire à ce parcours DPC
Mentions légales - CGU - Politique de confidentialité - Politique cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et de la publicité ciblée adaptés à vos centre d'intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici
Ok