Mon compte

Association des Rencontres Médicales Pluridisciplinaires

Nos programmes DPC

A L'ILE D'YEU - 25 JUIN ET 26 JUIN 2021 - La pathologie du col utérin : le bas grade dans tous ses états - DPC N° 26972100026

S'inscrire à ce parcours DPC

INTERVENANTS :

Pr Jean GONDRY
Dr Sébastien HENNO
Dr Jacques MARCHETTA

Intervenants formés à la pratique et aux pédagogies adaptées à la formation en gynécologie

LIEU :

SALLE PAROISSIALLE
ILE D'YEU

******

FORMATION DPC N° 26972100026

 

RESUME ET CONTEXTE DE LA FORMATION

La connaissance des situations de bas grade dans la pathologie cervico-vaginale, malgré limpression danomalies relativement mineures, nécessite une pertinence majeure de la part des acteurs qui sont amenés à dépister, explorer, gérer et traiter le col utérin.

Les colposcopistes sont donc concernés en tout premier chef. Les anomalies de bas grade méritent la plus grande attention à un triple niveau :

  • cest de loin la pathologie la plus rencontrée lors dune consultation dédiée de colposcopie
  • le parcours surtout peut être semé dembuches car il y a jusqu’à 18 % de haut grade derrière un frottis de bas grade
  • cette pathologie concerne volontiers des femmes jeunes, nulligestes et en âge de procréation, ne permettant pas le recours de sauvetage à la conisation diagnostique.

 

OBJECTIFS/COMPETENCES/APTITUDES :

Cette démarche de formation DPC a pour objectif principal dapporter des informations pour aider les colposcopistes à aborder avec plus dassurance une situation fréquemment ambiguë.

Les objectifs spécifiques sont :

  • Étudier les dessous cyto-histologiques des lésions de bas grade 
  • Présenter la colposcopie des lésions de bas grade (séance de colposcopie pure)
  • Analyser les facteurs dinfluence des lésions de bas grade (âge, sexualité, immuno-dépression…)
  • Décrire les lésions de bas grade à la lumière du test HPV et du DOCCU 
  • Connaître les lésions de bas grade avant 30 ans : Recommandations INCa 2017
  • Étudier des cas cliniques avec un atelier pratique
  • Expliquer comment gérer les bas grades et que faire quand ils persistent ?
  • Décrire toutes les facettes des traitements (réalisation pratique, indications, suivi post interventionnel)
  • Savoir aborder les bas grades en pratique à la lumière des recommandations
  • Comprendre la place de la patiente dans lannonce : la décision thérapeutique et son suivi post-traitement 

 

PRIX ET DUREE DU PROGRAMME :

  • Formation en présentiel sur 2 jours, soit 10h00
  • Evaluation des pratiques avant et après la formation, soit 4h00
  • 1330 € (enveloppe annuelle ANDPC pour les libéraux, ou plan de formation de l'établissement pour les salariés)
  • Indemnité versée par l'ANDPC (uniquement les libéraux) : 630 € (suivant le solde de votre enveloppe annuelle et la réalisation complète du programme)

 

METHODOLOGIE PEDAGOGIQUE :

PHASE 1 : AVANT LA FORMATION PRESENTIELLE (2h)

Audit clinique à remplir sur la base de 10 dossiers patients et à nous retourner avant la formation. Il s’agit de : 

  • Réaliser un bilan de sa pratique professionnelle : les savoirs, les erreurs, les incertitudes, les défauts d’information, les   non-savoirs.
  • Réfléchir à la mise en place d'une action d’amélioration de sa pratique courante en choisissant les justes examens complémentaires, les thérapeutiques actuelles et la régularité des suivis en s’appuyant sur les dernières publications et la balance bénéfices/risques de ces actions de soins tout en n’omettant pas la bonne tenue du dossier et l’information et le respect des choix de la patiente

Ce questionnaire sera adressé à l’organisme avant la formation présentielle afin de faire la synthèse des attentes. 

PHASE 2 : FORMATION PRESENTIELLE (10h)

Le Vendredi 25 & Samedi 26 juin 2021  : Programme complet ci-après

PHASE 3 : EVALUATION DE LA FORMATION (2h)

 Réaliser un nouveau bilan de sa pratique professionnelle sur la base du même audit clinique en Phase 1. Il s’agit de :

  • Mettre en place ou adapter l’action d’amélioration de sa pratique courante définie dans l’étape 1
  • Mesurer sa pratique professionnelle, dans un temps imparti, à partir de 10 nouveaux dossiers de patientes.

Ce 2ème audit vous sera adressé à l’issue de votre formation présentielle.

 

INSCRIPTION :

Pour les participants libéraux, directement à partir de votre compte "mondpc.fr"  : 

  • Rentrez votre identifiant (mail) et votre mot de passe (à redemander si perdu) 
  • Dans votre Espace Personnel, allez sur la rubrique « Recherche Actions » (à gauche)
  • Rentrer le n° du programme 26972100026 et cliquer sur « Rechercher », puis sur « Détail Action de DPC » en haut à droite de la page, 
  • Descendre en bas de la page et cliquer sur le bouton rouge « S’inscrire », puis sur « Valider » 

Pour les participants salariés :  

  • Nous contacter pour établir une convention de formation avec votre employeur.

 

FINALISATION INSCRIPTION - LOGISTIQUE VOYAGE & HEBERGEMENT :

Cette formation est organisée par le Dr Michèle SCHEFFLER (CGLRE). Nous vous remercions de bien vouloir lui adresser le « Bulletin Réponse » accompagnés des chèques correspondants afin de bloquer votre inscription et d’organiser au mieux la logistique de votre voyage, ainsi que votre hébergement sur place.

Problème d'accessibilité : N'hésitez pas à nous contacter.
 

Complément d'information auprès de : 
dpc@armp-asso.fr ou  01 45 23 96 16

 

ILE DYEU

 

PROGRAMME DETAILLE FORMATION EN PRESENTIEL

VENDREDI 25 JUIN 2021 (6h)

13h30 : Les dessous cyto-histologiques des lésions de Bas grade - (S. Henno)   
La signification d’un bas grade n’est pas univoque

Toute réaction basale de l’épithélium peut s’imposer comme un BG
Les armes du cytologiste pour en sortir

15h00 : Colposcopie des lésions de Bas grade - (J. Marchetta)
Séance de Colposcopie pure ! Du volumineux condylome aux formes microscopiques.
Distinction BG viral et métaplasie immature.

Toutes les images du bas grade

16h15 : Facteurs d’influence des lésions de Bas grade - (J. Gondry) (âge, sexualité, immuno-dépression...)
Analyse de tous les facteurs influençant nos attitudes face aux BG car certains ne sont pas intégrés dans les recommandations, d’autres influencent nos attitudes surtout thérapeutiques

16h45 : PAUSE

17h15 : Les lésions de Bas Grade à la lumière du Test HPV et du DOCCU - (J. Marchetta)
Abord de l’utilisation pratique de ce qui sera sans doute la plus importante mutation dans notre comportement
Les lésions de Bas Grade avant 30 ans - (J. Gondry )
Elles relèvent toujours des recommandations INCa 2017

18h30 : CAS CLINIQUES de lésions de Bas grade - (J. Gondry et J. Marchetta) 
TRAVAUX PRATIQUES (participation active)
2 salles équipées sont à notre disposition pour un travail en petits groupes (plus interactif)

19h45 : QUESTIONS/REPONSES

20h00 : FIN DE LA SESSION

 

SAMEDI 26 JUIN 2021 (4h00)

8h45 : CAS CLINIQUES de lésions de Bas grade - (J. Gondry et J. Marchetta) 
TRAVAUX PRATIQUES, suite (participation active)
2 salles équipées sont à notre disposition pour un travail en petits groupes (plus interactif)

10h00 : Comment gérer les lésions de Bas Grade et que faire quand ils persistent - (J. Gondry) 
Le point sur les VaIN de bas grade
Grand panorama complet sur la façon d’aborder les BG en pratique à la lumière des recommandations et de nos pratiques

11h00 : PAUSE
 
11h30 : Le traitement des lésions de Bas grade :

. abord technique : Laser, critères de qualité des conisations - (J. Marchetta)

. abord pratique : décisions thérapeutiques, le suivi post-traitement - (J. Gondry) 
Toutes les facettes des traitements sont abordées

Leur réalisation pratique (vidéos)
Leurs indications
Leur suivi post interventionnel

. Place de la patiente dans l’annonce, la décision thérapeutique et son suivi post traitement :
Étude des résultats de l’audit de dossiers et échanges d’expériences (Collèges de Gynécologie, J. Gondry)

12h15 : Post tests et corrections - (J. Marchetta)

13h15 : Conclusions et fin de la session - (J. Gondry et J. Marchetta)

 

REFERENCES & OUVRAGES BIBLIOGRAPHIQUES 

Castle PE, Caje JC, Wheeler CM, Solomon D
The clinical meaning of a cervical intraepithelial neoplasia grade 1 biopsy
Obstetrics and Gynecology 2011 ; 118 (-) : 1222-9

Castle PE, Schiffman M, Wheeler CM, Solomon D
Evidence of frequent regression  of cervical intraepithelial neoplasia-grade 1
Obstetrics and Gyynecology 2009 ; 113(1) : 18-25

Cortecchia S, Galanti G, Sgadari C, Costa S, De LM, Caprara L et al
Follow-up study of patients withe intraepithelial grade 1 overexpression p16inK4a
Internationa Journal of Gynecological Cancer 2013 ; 23(9) : 1663-9

Recommandation INCA : conduite à tenir devant une femme ayant une cytologie cervico-utérine anormale- janvier 2017 

Da Costa LB, Triglia RM, Franca Junior MC, Andrade LA, 
P16(INK)(4a) expression as a potential marker of low-grade cercical intraepithelial neoplasia progression 
APMIS 2015 ; 123(3) :185-9

Elit L, Levine MN, Julian JA, Selors JW, Lytwyn, Chong S
Expectant management versus immediate treatment for low-gradecervical intraepithelial neoplasia  a randomized trial in Canada and Brazil
Cancer 2011 ; 117 (7) : 1438-45

Fuchs K, Weitzen S, Wu L, Phipps MG, Boardman LA
Management of cervical intraepithelial neoplasia in adolescent and young women
Journal of pediatric ans adolescent Gynecology  2007 ; 20(5) : 269-74

Gurumurthy M Cotton SC, Sharp L, Smart L, Littel J, Waugh N
Postcolposcopymanagement of women with histologically proven CIN1 : result from TOMBOLA
Journal of Lower Genital tract Disease 2014 ; 18(3) : 2013-9

Ho Gy, Einstein MH, Romney SL, Kadish AS, Abadi M, Mikhail M
Risk factors for persistent cervical intraepithelial neoplasia grade 1 : Managed by watchful waiting
J Low Genit Tract Dis 2011 ; 15(4) : 268-75

Kyrgiou M, Mitra A, Arbyn M, Paraskavaidi M, Athanasiou A,Martin Hirsch PP
Fertility and early pregnancy outcomes after conservative treatmet for cervical intraepithelial neoplasia 
Cochrane Database Sys Rev 2015 ; 9 : CD008478

La colposcopie : techniques et diagnostics; Dr J Marchetta , Dr P Descamps,  4ième édition 2018 

Recommandations INCA 2019 : surveillance post thérapeutique des lésions précancéreuses du col de l’utérus 


Recommandations HAS dec 2019: Évaluation de la recherche des papillomavirus humain en dépistage primaire des lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus et de la place du double immuno marquage P16-Ki67 

S'inscrire à ce parcours DPC
Mentions légales - CGU - Politique de confidentialité - Politique cookies
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus et de la publicité ciblée adaptés à vos centre d'intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site. Pour en savoir plus et gérer vos paramètres, cliquez ici
Ok