Mon compte

Association des Rencontres Médicales Pluridisciplinaires

Nos programmes DPC

Soulager la douleur : 1er objectif des soins palliatifs

S'inscrire à ce parcours de DPC


Justification et intention générale de la démarche DPC

 

Soulager la douleur, c’est l’objectif prioritaire de tout médecin qui prend en charge un patient en phase palliative. La loi du 31 juillet 1991 complétée par celle du 4 février 1995 (loi n°95-116) et l’article L710-3-1 du code de santé publique font obligation aux acteurs du système de santé de prendre en charge la douleur des patients.

C’est également une obligation déontologique : l’article 37 du code de déontologie demande aux médecins de soulager les souffrances en toutes circonstances. On sait que la douleur demeure une préoccupation majeure en oncologie et en hémato-oncologie aussi bien en curatif qu’en palliatif.

En effet, tous les cancers sont potentiellement source de manifestations douloureuses et les données publiées quant à la prévalence des douleurs cancéreuses montrent que de très nombreux patients relèvent d’une prise en charge :

    • 20% des patients atteints de cancer présentent des douleurs lors du diagnostic ou en phase de traitement curatif initial
    • 30 à 50% des patients développent des douleurs lorsque leur cancer est en phase évolutive (rechute métastatique, évolution locale, etc.…)
    • 60 à 90% des patients souffrent de manifestations douloureuses en situation palliative.

Il convient donc de contrôler efficacement le symptôme « douleur », mais il ne faudrait pas oublier le concept beaucoup plus large de « souffrance », terme d’ailleurs utilisé dans le code de déontologie, où la dimension psychique prend toute sa place. La compréhension du « vécu douloureux » doit aborder d’autres domaines de connaissances, qui dépassent largement le symptôme « douleur », dans sa reconnaissance, son évaluation et sa maîtrise.

Ce domaine de la souffrance est particulièrement important à appréhender dans les soins palliatifs. Cette prise en charge spécifique dans le contexte du domicile est ici l’objectif visé de cette formation distancielle proposée par l’ARMP pour les médecins qui souhaitent accompagner leurs patients, chez eux, jusqu’au décès.

 

 A l’issue de la formation, le professionnel devra être capable de :

-          identifier et reconnaître les différents types de douleur :

  • définir la douleur, ses composantes
  • distinguer et expliquer les notions de douleur, souffrance, douleur globale (« total pain »), douleur nociceptive, neuropathique (ou neurogène), psychogène…
  • énumérer les signes qui permettent de préciser le mécanisme de la douleur en cause

-          évaluer la douleur et utiliser les échelles d’évaluation (échelle EVA et Doloplus)

-          mettre en œuvre un traitement antalgique pour des douleurs nociceptives :

  • utiliser des paliers de l’OMS,
  • utiliser de la morphine : titration, augmentation et/ou diminution des doses, surveillance,

-          faire une rotation des opioïdes si nécessaire

-          traiter les effets secondaires d’un traitement morphinique

-          associer un traitement co-analgésique selon le contexte

-          traiter les douleurs neuropathiques

 

 

Structure du programme en 3 étapes :

–Etape 1 (évaluation des pratiques) : questionnaire de pratique en ligne portant sur 2 ou 3 patients à partir de vos dossiers patients

–Etape 2 (acquisition de connaissances) : lecture et appropriation de la fiche d’aide à la consultation ARMP relative à la prise en charge de la douleur en soins pallaitifs

–Etape 3 (suivi du changement des pratiques) : recueil des données en ligne concernant 2 ou 3 nouveaux patients et commentaires sur la fiche ARMP


Pour ce programme DPC en 3 étapes, votre indemnisation médecin est de 180,00 €
Retrouver ce programme sur le site de l'ANDPC avec le numéro "26971700013"

Cliquez-ici pour savoir comment rentrer dans un DPC de l'ARMP ?

Pour toute question, l'ARMP est à votre disposition à partir de l'adresse dpc@armp-asso.fr

S'inscrire à ce parcours de DPC