Mon compte

Association des Rencontres Médicales Pluridisciplinaires

Nos programmes DPC

(A l'Ile-Maurice, du et 22 au 25 novembre 2018) Epaule douloureuse : (hors contexte traumatique) : Du diagnostic lésionnel à la prise en charge adaptée au cabinet du médecin généraliste

S'inscrire à ce parcours de DPC

 

ILE-MAURICE

(Du 22 au 25 novembre 2018)
Informations pratiques sur www.congres-medecine-interne-oi.com

 

 

Expert :
Communiqué ultérieurement

 

Organisatrice- Modératrice :

Dr Jean-Joseph Ferron (Médecin Généraliste - Nantes)

 

 

Justification et intention générale de la démarche DPC

 

  C’est une pathologie fréquente. Les douleurs de l'épaule sont le troisième motif de consultation pour des problèmes musculo-squelettiques en soins primaires. Elles entraînent 15% des consultations adultes de médecine générale. 85% des patients présentent une lésion de type dégénératif ou traumatique localisée aux tendons de la coiffe des rotateurs. Des chiffres issus des données de l'assurance maladie montrent que, sur les 24848 affections péri-articulaires reconnues et traitées comme maladie professionnelle en 2004, 2791 (11 %) sont des épaules douloureuses et 4581 (18 %) des épaules enraidies.
C’est un diagnostic essentiellement clinique. Les 4 temps autour desquels il s'articule font actuellement l'objet d'un consensus : interrogatoire, inspection-palpation, examen des amplitudes passives et actives, et testing de la coiffe. Cet examen clinique, conduit avec rigueur, permet déjà le plus souvent de faire un diagnostic lésionnel précis. La demande d’examens complémentaires est guidée par le contexte et les orientations de l’examen clinique. Certains sont nécessaires, d’autres seront demandés selon l’âge, la gravité et les objectifs de la prise en charge.
Cette prise en charge relève le plus souvent du médecin généraliste et ne nécessite pas d’avis spécialisé.

L’objectif de ce DPC présentiel est d’optimiser les compétences du médecin généraliste dans l’examen clinique et les examens complémentaires pour établir un diagnostic précis et permettre une prise en charge optimale en cabinet et également établir les contacts nécessaires selon les besoins avec ses confrères spécialistes ou médecins du travail.
Apporter tous les éléments de la connaissance sur la pathologie douloureuse de l’épaule, échanger sur les pratiques des médecins et les confronter aux recommandations de bonne pratique, c’est tout l’enjeu et le but de cette formation présentielle de 2 jours précédée d’un audit de pratiques. Elle est prévue pour 16 à 20 médecins.

 

 

 A l’issue de la formation, le professionnel devra être capable de :

1. de faire un diagnostic précis en fonction de l’examen clinique avec une stratégie raisonnée dans la prescription pertinente des examens complémentaires

2. d’analyser les éléments de gravité éventuels

3. de prescrire le ou les traitements adaptés,

4. de répondre aux questions des patients en leur donnant des informations claires, adaptées à leur représentation de la pathologie dont ils sont atteints pour s’assurer d’une bonne observance thérapeutique et des conseils donnés

5. d’assurer le suivi de ces pathologies chroniques, en étroite collaboration avec les médecins spécialistes concernés si c’est nécessaire.

 

 

 Structure du programme en 3 étapes (2 jours) :

PHASE 1 :

Le responsable de la formation pour l’ARMP vérifie l’inscription administrative des participants voulant démarrer ce parcours DPC et demande de remplir des questionnaires de pratique (grille d’audit) sur la base des derniers dossiers de patient chez lesquels le diagnostic de fibromyalgie est posé ou suspecté. Ces grilles sont adressées à l’ARMP avant la formation.


PHASE 2 :

Le médecin participe à la formation présentielle de 2 journées  organisées par l’ARMP (description dans le dossier joint intitulé « déroulé de la formation-scénario pédagogique »)


PHASE 3
 :

Le médecin, après cette formation (1 à 3 mois) dont il aura le contenu et la bibliographie  remplira la même  grille d’items de la phase 1, couplées aux grands messages délivrés pendant la formation , à partir de dossiers de patients chez qui le diagnostic de fibromyalgie est posé ou suspecté (nouveaux patients ou non).  Cette grille permettra ainsi de suivre  l’évolution du médecin et les changements de sa pratique sur ce thème.

 

 Cliquez-ici pour savoir comment rentrer dans un DPC de l'ARMP ?

Pour toute question, l'ARMP est à votre disposition à partir de l'adresse dpc@armp-asso.fr

 

Références bibliographiques utilisées pour la conception de la formation :

a. Anatomie humaine. Descriptive, topographique et fonctionnelle ...
5 déc 2002
Consulté le 7/01/2018

b. Srour F, Dumontier C, Loubière M, Barette G. Évaluation clinique et fonctionnelle de l’épaule douloureuse. EMC - Kinésithérapie-Médecine physique-Réadaptation 2013;0(0):1-21 [Article 26-008-C-10].
Évaluation clinique et fonctionnelle de l’épaule douloureuse
Consulté le 7/01/2018

c. Yves Abitteboul, Gérard Leroux, Diane Laterre, Daniel Rivière, Stéphane Oustric. Tests cliniques de l’épaule
LA REVUE DU PRATICIEN MÉDECINE GÉNÉRALE l TOME 25 l N° 860 l DU 18 AU 22 AVRIL 2011
Tests cliniques de l’épaule
Consulté le 7/01/18

d. Elise Wagner, Cédric Lanier, Daniel Arditi, Pierre-André Guerne. Epaule douloureuse atraumatique : diagnostique radiologique
Rev Med Suisse 2013; volume 9. 1726-1731
Epaule douloureuse atraumatique : diagnostic radiologique
Consulté le 7/01/2018

e. HAS. Modalités de prise en charge d’une épaule douloureuse chronique non instable chez
l’adulte
Avril 2005
Consulté le 7/01/2018

f. HAS. Prise en charge chirurgicale des tendinopathies rompues de la coiffe des rotateurs de l'épaule chez l'adulte
mars 2008
Consulté le 7/01/2018

 

 

S'inscrire à ce parcours de DPC